Fine, 1995 :.
Des élus dune autre mairie de Paris insistent exactement sur les mêmes points, dans un style légèrement différent : cette mission-là, celle qui organise la longue chaîne humaine de la solidarité, de lamitié et de la fraternité, pour assurer la protection morale et matérielle de lenfant.De même, et cela a toujours été précisé au cours des cadeau invite bapteme entrevues que jai eues dans les mairies, seul le maire ou lun de ses adjoints est habilité à assurer cette célébration ; lofficier détat civil na pas code promo pour frais de port la redoute le droit dêtre présent.Les amis non conviés à la cérémonie ne font pas de cadeaux de baptêmes.Par tradition, la marraine peut offrir une gourmette gravée.De fait, même sil nexiste pas de règle en la matière et bien que le cas soit théoriquement possible, je nai aucun témoignage concernant un baptême pratiqué par un maire de droite.




11Le sacrement catholique du baptême est le rite par lequel une personne entre dans la communauté des enfants de Dieu.En effet, même si lorigine de cette tradition nest pas validée par les sources anciennes, elle est toujours rappelée puis soulignée, à la fois hors du rite et pendant son déroulement.Très vite, les nouveaux maires acceptent de pratiquer le baptême en mairie, pour répondre à une demande et, dans deux cas, après en avoir fait la proposition au conseil municipal.9Malgré la rareté des références écrites, il existe un discours, «municipal» pourrait-on dire, quasi unanime sur les origines et le bien-fondé du parrainage civil, véhiculé aussi bien par ceux qui le proposent que par ceux qui en font la demande.Quel cadeau de baptême garçon choisir? .Bien que cette expression du parrainage civil soit marginale et spécifique, il me semble intéressant de my référer afin de montrer comment la tradition peut subir de continuelles transformations en fonction dobjectifs relativement éloignés des «origines».Quelques-uns, plus rares, utilisent lappellation relativement inhabituelle de «citoyen libre».Lâge du baptisé, variable, se situe généralement entre six mois et dix ans.
À cette occasion, un nom lui est conféré solennellement et définitivement.

Pour lexemple, citons le cas dun couple qui désirait baptiser son fils à la mairie malgré leur désintérêt explicite pour la vie politique en général : entre autres, ils ne votaient jamais et avouaient ne pas suivre lactualité politique, locale ou nationale.
Par conséquent, ils suggèrent que le parrainage civil est leur spécialité et renforcent du même coup lopposition entre eux et ceux qui ne le célèbrent pas.
50On ne parle alors plus tant du baptême civil pour ce quil est que pour ce quil représente : un rite concentré autour de son officiant une personne de gauche et du motif qui a présidé à sa réalisation la laïcité comme valeur de gauche.


[L_RANDNUM-10-999]