Vous avez aussi le droit de passer un entretien avec votre employeur en vue de votre orientation professionnelle.
Voir ainsi comment calculer vos indemnités journalières maternité.
La salariée peut également bénéficier d'indemnités journalières versées par sa caisse d'assurance maladie.Vous n'êtes pas tenue de déclarer votre grossesse lors d'un entretien ou un questionnaire d'embauche.Ces moments d'arrêt de travail répartis en périodes de 30 minutes le matin et de 30 minutes l'après-midi. .Ainsi, il est interdit à une femme enceinte de : travailler à lextérieur au-delà de 22 coffret cadeau bijoux fantaisie heures ou quand la température est inférieure. .L'aménagement du temps de travail durant la grossesse : Comment ça marche?Voir ainsi les conditions et le calcul des indemnités de congé maternité.Pouvez-vous être licenciée parce que vous êtes enceinte?Cette protection court depuis la déclaration de votre état jusqu'aux 10 semaines suivant la fin de votre congé maternité.
Il est de même interdit de lui faire porter des charges trop lourdes.
A savoir que ce congé est non rémunéré et que l'ancienneté peut avoir de l'importance quant à savoir si vous pouvez en bénéficier ou non.




De plus, à partir du troisième mois de grossesse, elles peuvent voir cadeaux pour copine leur temps de travail"dien diminué dune heure, au code promotion butinette maximum, sur avis du médecin de prévention et en tenant compte néanmoins des obligations de service. .Attention, cette priorité n'est pas une garantie.La liste des examens médicaux obligatoires comprend le premier examen prénatal (avant la fin du troisième mois) au cours duquel est remis le formulaire de déclaration de grossesse, puis les 6 autres examens mensuels qui suivent.Les modalités varient selon les conventions collectives.En cas de travail de nuit, la salariée (ou le médecin du travail) peut demander une affectation pendant la durée de la grossesse à un poste de jour.En tant que salariée enceinte, vous bénéficiez dun statut particulier qui vise à vous protéger, vous et votre bébé.





En cas de refus de l'employeur, c'est le médecin du travail qui tranchera, la décision finale étant prise par l' inspection du travail.
Il faut dans un premier temps rappeler que la loi ne prévoit pas d'aménagement particulier du temps de travail durant la grossesse.
De plus, lors de la visite médicale d'embauche, le médecin du travail ne doit pas révéler votre état à votre employeur.

[L_RANDNUM-10-999]